Prochaine course




Porsche Rouen Caen
fond blanc
KODAK IMAGES
fond blanc2
Michelin
fond blanc3
Motul
fond blanc4
BRM
Flat 6
France Bleu HN
fond blanc5
Carrera Cup

Une bonne mise au point !

26/04/16 - BLANCPAIN ENDURANCE GT SERIES, MONZA 26 avril 2016

IMSA Performance ne visait pas de résultats sportifs et envisageait ce meeting inaugural 2016 comme une séance d’essai. Mais l’équipe de Rouen reste aussi une compétitrice hors pair. IMSA Performance a donc été fidèle à elle-même ce week-end : 27 places de gagnées alors que tout était nouveau : pilotes, voiture, pneus, championnat et un point déjà au compteur. Le team voulait réussir son début de saison pour lui, mais aussi et surtout, pour Kodak Images et Porsche.

Chez IMSA Performance, le coup d’envoi de cette saison 2016 en Blancpain Endurance GT Series n’a été donné que le 4 avril, lorsque la nouvelle Porsche 991 GT3 R châssis n°38, et dernier né de la série, a été livrée dans les ateliers du team normand.
Depuis, toute l’équipe enchaine les jours de travail d’un même pas. Moins visibles que le Shakedown de la voiture sur la piste de Magny-cours ou que la décoration du team aux couleurs de Kodak Images, une multitude de préparatifs se sont succédés pour être sur la ligne de départ de ce meeting d’ouverture de saison à Monza.
Ingénieurs et techniciens ont aussi dû potasser les manuels techniques de cette nouvelle recrue, un vrai « concentré de technologie ».

Restait l’inconnue la plus ultime, comment se comporte-telle sur la piste ? Sans aucun test préalable, les premiers tours de roues sont donc effectués lors de la séance d’essais des pilotes Bronze au début de ce meeting italien…
Pas de recherche de meilleur temps bien sûr, seulement des vérifications techniques d’autant plus que, pour Thierry Cornac, il faut aussi découvrir le tracé.
La réponse arrivera une heure plus tard de la bouche même de Raymond Narac qui vient de boucler une série de tours…. A travers son casque, son sourire semble visible et le verdict tombe « c’est une vraie voiture de course ! Quelle évolution par rapport à l’ancienne génération ! Mais ma première impression est que nous, pilotes, nous devons trouver le mode d’emploi pour exploiter tout son potentiel… Au travail ! ».
La séance pré-qualificative de cette fin de samedi après-midi sera elle aussi consacrée à l’exploration de set-up châssis et d’ajustements aérodynamiques.
A son volant, Maxime Jousse; lauréat de la Porsche Carrera Cup 2015; part un peu plus à l’assaut du chrono en vue des qualifications prévues dimanche matin à 9 heures…

Le soleil matinal n’a pas encore pu ni chauffer la piste ni la sécher après un violent orage nocturne… Sagement, Maxime puis Thierry ne prennent aucun risque sur une trajectoire encore piégeuse. Seul Raymond, en fin de qualifications, augmente un peu la cadence « pour voir » mais sans viser une place précise sur la grille de départ de la course... surtout face à des adversaires particulièrement affûtés et affamés.

La course - 1ère heure

Au départ lancé de cette première course de la saison en Blancpain Endurance GT Series, Thierry Cornac est installé aux commandes de la Porsche aux couleurs de Kodak Images. Prudent à l’extinction des feux, le « gentleman driver » d'IMSA Performance est attentif au passage de la première chicane : avec 57 voitures en piste et un peloton de 3 à 4 voitures de front, la « prima variante » laisse ici et là quelques "traces".
Sorti de l’embûche sans encombre ni contact, la Porsche #76 déroule un plan de marche simple : accumuler les kilomètres et faire un sans faute.
Au fil des tours, Thierry conforte donc sa position et passe le relais à Raymond Narac depuis le 40e rang soit un gain de 12 places loin d’être anecdotique…


2ème heure

Le Normand trouve immédiatement le bon rythme. Il faut dire qu’il s’est, on ne peut mieux, échauffé avec une course en V de V et le tour auto jusqu’à la veille même de ce meeting lombard. L’écran de contrôle traduit d’ailleurs la bonne forme du double vainqueur des 24 Heures du Mans : les 3 chronos partiels de la piste virent au vert !
Successivement, pendant une demi-douzaine de tours, Raymond améliore ses performances et signe un meilleur temps en 1 minute 51 et 714 centièmes, rythme comparable à celui des leaders au scratch à ce moment de la course.
« Au moment de prendre mon relais, j’avais une petite appréhension car je ne savais pas comment la voiture réagirait avec le plein d’essence. J’ai été agréablement surpris car elle s'est montrée très stable, homogène et étonnamment très confortable. J’ai aligné les tours et mis de plus en plus de rythme… C’est prometteur ! » explique Raymond après la course.
Sur ce tempo, aucune surprise, le triple Champion de France FFSA GT revient avec des bottes de sept lieux sur Maurice Ricci puis sur Julian Darras qu’il dépasse avant de laisser Maxime finir cette course de 3 heures depuis la 30e place.

3ème heure

Le Varois, dès son entrée en piste, signe le meilleur temps de la « Porsche Kodak Images » avec un chrono en 1:50.904.
Cette cadence lui permet de recoller rapidement à la seconde Porsche 911 GT3 R du plateau aux mains de Clément Mateu.
Imparablement, « Max » se dédouble de son vis-à-vis et prend le large. Améliorant encore son temps au tour (1:50.269), le pilote « Gold » d'IMSA Performance franchit la ligne d’arrivée en 25e position.
« Un bilan très positif ! » convient Maxime « Nous n’avions pas le droit à l’erreur ce week-end car nous découvrions la voiture.

Nous avions obligation de faire toutes les séances et de faire beaucoup de kilomètres pour apprendre et prendre de l’expérience. Mission accomplie !

Nous n’avions comme référence que la seconde Porsche 911 GT3 R du plateau, car ces voitures débutent en Europe. Nous finissons devant l’autre Porsche et en performance nous étions plutôt bien en fin de course. Thierry et moi débutions aussi dans cette catégorie et nous n’avons pas commis de faute. J’ai hâte d’être à la prochaine ! »



La réaction de Franck Rava, team manager d'IMSA Performance

" Notre objectif était de finir la course… Nous finissons 10e de la classe PRO-AM, 25e au général c’est à dire dans la première moitié.
Nous avons plutôt bien géré le week-end. Nous avions 0 kilomètre vendredi… 550 aujourd’hui pour la seule course. Nous sommes également les premiers représentants Porsche au classement. Contrat remplii !
Nous devons monter cependant en puissance. Le championnat est très relevé, il y a un très bon niveau mais nous devrons progresser et l'équipage doit encore se mettre en place.
Quant à L’équipe technique, elle mérite d’être beaucoup remercié. Tous se sont beaucoup investis dans ce projet qui leur tient à coeur.

Les gars ont fait un super job ce week-end. Chacun connaît son travail et surtout le fait. Il n’y aucune pression. L’ambiance est excellente et donc nous évoluons au quotidien dans la sérénité. Nous sommes tous en plus ravis d’apporter ce premier drapeau à damier et ce premier point en PRO-AM à Kodak Images ."

pdf twitter fb

Blancpain MONZA